Présentation

Le laboratoire d’étude et de recherche en informatique d’Angers (LERIA) est une unité de recherche de l’Université d’Angers. Situé sur le campus de l’UFR Sciences, le LERIA compte 23 enseignants-chercheurs dont la quasi-totalité enseigne au département informatique, 3 BIATSS et une quinzaine de doctorants, post-doctorants, ATER et ECER. Le LERIA est adossé à l’école doctorale régionale MathSTIC et est rattaché à la structure fédérative de recherche MathSTIC de l’université d’Angers qui regroupe les laboratoires LAREMA et LARIS.

Le LERIA mène des recherches de nature fondamentale et appliquée dans deux domaines connexes de l’informatique : l’intelligence artificielle et l’optimisation combinatoire (livret descriptif). Les activités sont regroupées et organisées en trois thèmes :

  • Apprentissage artificiel et représentation des connaissances (ARC) ;
  • Raisonnement dans l’incertain et contraintes (RIC) ;
  • Métaheuristiques et optimisation combinatoire (MOC).

Le thème ARC s’intéresse aux méthodes d’apprentissage artificiel pour les systèmes de recommandation, l’inférence causale et la résolution de problèmes combinatoires, et à leur utilisation dans d’autres champs disciplinaires tels la bio-informatique, la chimie quantique et l’archivistique. Un autre domaine d’études concerne l’interrogation de bases de connaissances fondées sur des modèles de représentation graphiques.

Le thème RIC étudie des approches déclaratives pour la modélisation et la résolution de problèmes contraints, quantifiés ou non : programmation par ensembles-réponses (ASP) pour le raisonnement non-monotone, méthodes de modélisation, conversion et reformulation à base de contraintes (CHR, CSP ensemblistes, SAT), interprétation abstraite et programmation par contraintes.

Le thème MOC fédère les travaux autour des métaheuristiques et des méthodes évolutionnaires pour l’optimisation combinatoire : résolution de problèmes de référence NP-complets, méthodes et stratégies génériques de résolution, apprentissage de structures de problèmes et de composants de résolution, étude des paysages de fitness et analyse approfondie d’algorithmes de résolution.

A ces travaux théoriques s’ajoutent le développement d’approches à visée applicative. Ces travaux, menés dans le cadre de collaborations industrielles ou de projets pluridisciplinaires, recouvrent des domaines variés. Citons par exemple la planification logistique par optimisation combinatoire, l’analyse logique de données biologiques fondée sur le raisonnement symbolique, la programmation par contraintes pour l’ingénierie des modèles, ou encore l’analyse comparative de cartes cognitives dans le domaine de la pêche.

Le LERIA s’appuie sur un réseau de partenaires académiques et industriels à l’échelle régionale, nationale et internationale (Allemagne, Royaume-Uni, Chine, Chili, Mexique, Canada …) et utilise différents instruments de financement (AAP régionaux, CIFRE, ANR, PHC …). A noter que les chercheurs du LERIA assurent des activités conséquentes de formation à la recherche (master recherche du département informatique, formations doctorales des ED MathSTIC et VENAM), et d’animation de la recherche (GDR IA, CNU 27, PFIA 2020).

David Lesaint
Directeur du LERIA